A cœur ouvert, Lifestyle

Ma reconversion dans le digital ♡

Hello,

Après vous avoir écrit sur ma démission de l’Éducation Nationale, je reviens aujourd’hui vous expliquer ce que je fais depuis. Je reçois pas mal de questions pour savoir comment se passe ma reconversion, comment faire pour bien la réussir, comment je m’en sors pour le côté finances et stabilité.

J’ai quitté l’Éducation Nationale en mai 2017 et ma démission a été effective en septembre 2017. Pour savoir ce que je voulais faire par la suite, je me suis demandée ce qui me plaisait vraiment, ce que j’aimais vraiment sans même parler d’argent ou de travail. J’étais blogueuse depuis décembre 2015 et j’adorais écrire des articles. Présente sur Instagram depuis des années également, j’adorais déjà publier des photos, parler de bouts de ma vie, de mode, de voyages, bref partager. Je me suis dit que travailler dans le digital pourrait être super car je gardais le côté digital qui me passionnait et je pouvais acquérir des connaissances que je n’avais pas encore.

J’ai donc postulé à Digital Campus à Montpellier (il y en a plusieurs en France mais je voulais absolument vivre avec mon chéri et puis le sud …). J’avais trouvé l’école simplement car elle était bien référencée sur Google quand j’avais tapé quelque chose comme « École digital Montpellier » et le programme des cours était cool. J’avais fait une journée portes ouvertes où j’avais été conquise. Ce qui m’a le plus convaincu c’est la « passerelle chef de projet web » que l’école proposait et qui était accessible uniquement aux étudiants ayant un bac+2 minimum. Aujourd’hui, ce parcours s’appelle « Prépa mastère digital ».

J’ai commencé en octobre 2017 et j’ai eu beaucoup de projets réels avec des entreprises comme la SNCF, Capgemini, le gouvernement… Beaucoup de pratique pour un peu moins de théorique, c’est ce qui m’a plus. On a eu des cours de design graphique, motion design, intégration web, marketing digital, community management, gestion de projet, anglais, droit… J’ai adoré ! L’année coûte environ 5000€ et quasiment tout le monde dans la promo fait des prêts !

Pas question de se dire « je ne démissionne pas car je ne sais pas comment je ferai financièrement » (sauf si peut être vous avez des enfants et êtes propriétaires, là c’est vrai que c’est légèrement plus compliqué) mais pensez aux prêts. Ne vous complaisez pas dans un métier qui vous déplaît par peur de stabilité ou de perte d’argent. Oui, ça nécessitera de dépenser de l’argent, oui ça risquera de prendre du temps mais pensez à l’arrivée : un travail que vous aimez, un épanouissement professionnel et par conséquent un bien-être personnel grandement amélioré.

J’ai continué sur un master UX/UI design dans la même école et je suis en alternance ce qui signifie que je ne paye rien de ma poche (mon entreprise ainsi que les organismes de formation payent ma formation). J’ai donc investi un peu plus de 5000€ dans ma formation, un prêt étudiant classique, je suis heureuse, je n’ai plus mal au ventre ni ne pleure tous les soirs à l’idée d’aller au travail le lendemain, bref je suis heureuse.

Est-ce que vous avez dans l’idée de démissionner ? Qu’est ce qui vous freine ?!

Des bisous et à très vite pour un nouvel article.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.