Food

L’ovo-végéta quoi ?

Alors déjà, je viens d’apprendre ce mot et qu’il qualifiait mon régime.  Je suis ovo-végétarienne. Mais c’est quoi ? Et, pourquoi ?

Commençons par le commencement.

brooke-lark-229136

8QRomeQ

Nous sommes en octobre 2016 quand, avec mon chéri, nous décidons de ne plus consommer de viande. Oui, on est comme ça, assez têtus. Lorsqu’on a une idée en tête on ne la quitte pas, lui comme moi. On a arrêté toute protéine carnée du jour au lendemain. Je m’en souviens, c’était un lundi. On s’est dit, plus de viande au quotidien. Avec ça on a également arrêté de consommer du poisson ou encore des fruits de mer. Mais on a décidé de garder les oeufs dans notre alimentation pour notre apport en protéine.

On avait banni les produits laitiers de vache de notre alimentation depuis longtemps. Par contre, on continuait à manger du fromage de chèvre. La chèvre étant un animal plus petit que la vache, il est moins dangereux d’en consommer. Mais ça, j’y reviendrai après.

Nous ne consommions donc plus que fruits, légumes, féculents et oeufs. Et ce n’est que récemment que nous avons découvert que nous étions ovo-végétariens.

L’ovo-végétarisme :

Cela signifie que notre régime alimentaire n’inclue ni viande, ni produits laitiers, mais contient des oeufs. Les oeufs constituent d’ailleurs une grande part de notre alimentation. « Ouais en gros, un ovo-végétarien c’est un végétalien qui mange des oeufs quoi. » En gros, oui.

Pourquoi ce choix ? 

Les conditions d’élevage

Aujourd’hui, les animaux sont élevés dans des conditions affreuses qui génèrent un stress énorme pour les bêtes. Ils sont entassés et ne peuvent se développer dans des conditions décentes. De plus, ils sont nourris de produits tels que des antibiotiques ou encore des OGM et ne sont donc pas en bonne santé.

Les poissons d’élevage le sont en grande quantité et sont également mal nourris. Les poissons sauvages vivent dans des eaux extrêmement polluées remplies de mercure.

Les effets sur la santé

La viande

Depuis des siècles, il est dans les croyances populaires de penser que l’Homme s’est toujours nourri de viande. Il est vrai qu’à l’époque de la Préhistoire, les hommes chassaient parfois des bêtes pour calmer leur faim. Seulement, malgré les dessins dans les grottes qui laissent penser que les animaux étaient leur principale source d’alimentation, la chasse n’était en fait que très peu répandu. En effet, l’homme n’étant pas carnivore à la base, ils se nourrissaient en majeure partie de baies, plantes et racines.

L’Homme n’est donc pas fait pour ingérer de la viande en grande quantité. La forme du colon n’est pas adapté à une bonne digestion de la viande. Cela peut donc engendrer d’importants problèmes de digestion.

Les produits laitiers

Les produits laitiers représentent un danger énorme pour le corps humain. En effet, nous ne sommes pas fait pour ingurgiter un autre lait que le lait maternel. Nous sommes d’ailleurs les seuls mammifères à se nourrir de lait à l’âge adulte (d’une autre espèce qui plus est). La consommation de lait de vache peut engendrer de graves problèmes tels que le cancer du sein (ou de toute autre partie du corps), les AVC, la maladie d’Alzheimer, le diabète, l’artrite, l’artrose. Cela peut également avoir pour conséquence des situations moins extrêmes comme la perte de cheveux, la baisse de la vision, la sécheresse cutanée, des difficultés de concentration, une fatigue inexpliquée, des troubles du sommeil, ou encore des maladies fréquentes comme des rhumes en raison de défenses immunitaires très faibles.

Le lait de vache contient des facteurs de croissance qui ne sont pas du tout faits pour le corps humain. Ils sont faits pour transformer un veau en boeuf. Le corps humain en les ingérant les interprètent et s’auto-modifie.

providence-doucet-154365

Les changements positifs observés avec ce régime 

Il y a plusieurs points dont certains que j’aimerais aborder plus en détails dans des articles, mais voici les plus pertinents. Je n’ai plus aucun problème de digestion alors que j’y étais très sujette auparavant. Je n’ai plus de boutons d’acné (ou très peu, et uniquement liés aux hormones), plus de maux de ventre après les repas, de gonflements, et surtout : je ne suis que très rarement enrhumée alors que je l’étais souvent. J’ai beaucoup moins de changements d’humeur soudain.

Nous nous sentons bien moins fatigués qu’avant et notre temps de concentration intense n’est plus limité à quelques dizaines de minutes.

Nous mangeons également sans gluten ce qui nous a permis de redécouvrir une digestion sans maux de ventre/sensation de ballonnements.

daniel-hansen-242168

Bien sûr, nous adorons le fromage, la charcuterie et les fruits de mer, par exemple. Mais après avoir pris conscience des effets, nous avons rayé tout ça de notre liste de courses et donc, de notre alimentation quotidienne. Cependant, nous nous octroyons parfois (1 fois par mois environ) un repas où l’on consomme du fromage, de la viande ou autre.

« Toute révolution est passée par les phases : ridicule, dangereux, évident. » Idriss Aberkane 

Je pense qu’actuellement nous sommes dans la phase « danger ». Une grande partie de la population pense qu’il est dangereux de stopper la consommation de viande par peur de carence. Qu’il est dangereux de stopper la consommation de produits laitiers parce que c’est bien connu, les produits laitiers sont nos amis pour la vie. #gouvernement #lobbying J’espère bientôt que cette révolution sera évidente.

Pour information, mon copain comme moi avons pendant toute notre petite vie consommé de tout, jusqu’à l’année dernière. Il est donc tout à fait possible avec de la volonté et une prise de conscience de changer son alimentation.

Si cela vous intéresse, je pourrai publier un article avec des idées de repas ovo-végétariens que l’on réalise régulièrement.

Et vous, vous avez quel régime alimentaire ? Omnivore ? Végétarien ? Végétalien ?

Des bisous et à très vite pour un nouvel article.

Sources : 

Livres :

Changez d’alimentation – Professeur Joyeux 

Vidéos :

Les effets du lait de vache sur la santé

Article :

Le végétarisme meilleur pour l’être humain

Mon amoureux qui en sait bien souvent plus que moi et m’a beaucoup aidé à rédiger cet article.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Johanna 12 septembre 2017 at 22 h 44 min

    Non mais j’ai jamais vu autant de conneries dans un seul article . Le lait de vache provoque des AVC, nous ne sommes pas adaptés à le digérer et autres absurdités sur la forme du colon …. tu es médecin? Parce que moi oúi, ét tu t’appuie sur un tissu de mensonge sans aucune preuve scientifique significative.

    • Reply Julie 13 septembre 2017 at 13 h 10 min

      Salut Johanna !

      Je te trouve un petit peu agressive dans ta réponse
      Il me semble que ce n’est pas nécessaire (?). Tu es médecin ? Merveilleux ! Éclaire donc notre lanterne, partage nous des articles scientifiques afin que nous soyons, à notre tour et tout comme toi, correctement informés sur le sujet 😉

      • Reply hange01 14 septembre 2017 at 20 h 29 min

        Haha, c’est clair !

    • Reply hange01 14 septembre 2017 at 20 h 28 min

      Salut Johanna,
      Je ne prétends pas être docteur, je me suis seulement informée par d’autres voies que celles de la médecine justement, et j’ai découvert à quel point les produits laitiers peuvent être sources de problèmes (mortels pour certains) pour le corps, et parfois donc engendrer des risques de maladies cardio vasculaires. J’aimerais bien qu’on puisse discuter de ce que tu apprends en médecine (enfin, même si j’ai bien ma petite idée …) Et donc, non, je ne raconte pas tout un tas de « conneries » comme tu dis, je pense (sais…) simplement que les produits laitiers ne sont pas du tout nos amis, bien au contraire.

    • Reply rbn 14 septembre 2017 at 20 h 57 min

      « Tu es médecin? Parce que moi oúi »…

      S’il y a des personnes à ne pas croire, des personnes très dangereuses sur le sujet de l’alimentation, ce sont bien les médecins comme toi. Pourquoi ? Parce que les personnes qui vous transmettent le « savoir » (tu sais les études qui ont fait de toi un être supérieur..) sont sensiblement liées au personnes (les lobbys agroalimentaires) qui ont intérêt à ce que la population consomme toujours plus ces produits dangereux, pour le commerce bien évidemment.
      Vous n’êtes (toi et tous tes confrères, nutritionnistes, etc..) qu’un des multiples outils de manipulation destiné à abrutir encore et encore les gens à propos de leur alimentation et leur santé.

      Il y a des docteurs (toujours Pr Joyeux par exemple) qui ont décidé de ne pas prendre pour vérité absolue ce qu’on leur a appris dans les amphithéâtres, qui ont décidé de faire des recherches par eux même pour découvrir la vérité, et je ne peux que les remercier pour cela.
      Ce n’est pas dur, il suffit simplement de se renseigner auprès de l’agence nationale de sécurité alimentaire (https://www.anses.fr/fr) pour découvrir que, oui effectivement, cela fait des années que les personnes qui te contrôlent savent pertinemment que lait de vache et autres perturbateurs endocriniens sont des poisons.

      Mais bien sûr on ne te l’a jamais appris, pourquoi prendre le risque de tuer le business agroalimentaire (et par extension le commerce pharmaceutique) qui est tant lucratif pour ces personnes au sommet de la pyramide ?

      « Tu es médecin? Parce que moi oúi »
      Alors oui, tu es médecin, c’est la principale raison pour laquelle tu devrais arrêter de re-vomir toute la merde avec laquelle on t’a bourré le crane et t’intéresser aux preuves scientifiques significatives qui démontent tout ça.

  • Reply 2017 s'achève, une année riche en émotions ♡ - Hange01 30 décembre 2017 at 19 h 18 min

    […] Nous continuons notre régime alimentaire ovo-végétarien et je vous en parlais ici. […]

  • Reply D S 5 janvier 2018 at 16 h 04 min

    L’article est sympa, vraiment. On a ta vision des choses. Et elle doit rester seulement ta vision et non une vérité générale. Il n’y a pas de vérité générale s’agissant de l’alimentation car, je pense, que l’on réagit différemment aux aliments.

    Toutefois attention, les produits laitiers nous apportent des bactéries, les bonnes bactéries, nécessaires à l’organisme et aux nourrissons (et enfants plus largement) qui, je le rappelle, ont besoin de viandes et produits laitiers pour grandir en parfaite santé.

    Effectivement, les risques que tu annonces dans l’article sont à nuancer dans la mesure où ces aliments doivent être consommés avec modération. Tous les extrêmes sont dangereux…

    Enfin, non, tous les médecins ne sont pas liés aux lobbys. Pas mon père en tout cas ni ses collègues. Le manger sans-gluten ne sert strictement à rien à part pour ceux qui ont une intolérance au gluten. Et ceux qui poussent à manger sans gluten sont ceux qui surfent sur une tendance au profit non négligeable. Après chacun fait ce qu’il veut évidemment mais les résultats que tu décris sont plus liés à un mode de vie sain, la prise de fruits et légumes quotidienne qu’au bénéfice sans gluten, sans viande et sans produits laitiers.

    L’argument des animaux maltraités OUI, c’est à entendre en revanche rien n’empêche de consommer malin et de faire tourner les agriculteurs locaux.

    J’ai diminué ma consommation de viande depuis plus de 2 ans, en revanche quand j’en mange je me procure le met auprès d’un fermier de confiance où les animaux sont bichonnés. La saveur est sans pareil et le plaisir meilleur. On peut manger de tout, il suffit juste de bien se renseigner.

    Merci pour ce partage en tout cas et belle continuation.

    • Reply hange01 5 janvier 2018 at 16 h 07 min

      Bonjour,
      Merci pour à toi pour ce partage également. Je reste sur ma position concernant les produits laitiers sur le fait qu’ils ne sont pas bons pour la santé du tout…
      Quant au sans gluten, c’est un état général aussi et surtout sur le corps. Depuis que je n’en mange plus, j’en vois les bienfaits sur ma digestion entre autre.
      Je trouve bien le fait de consommer de la viande auprès de fermes que tu connais et d’ailleurs je le ferais si je le pouvais lorsque je m’octroie ce plaisir !
      Bonne continuation à toi aussi 🙂

  • Reply Roisinn 28 février 2018 at 13 h 48 min

    Pour l’apport en protéines, il ne faut pas oublier les légumineuses (légumes secs : lentilles, etc) qui rassasient vite et plus longtemps.

    • Reply hange01 3 mars 2018 at 12 h 27 min

      oui 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.